Arbre-----------------------------------------------------------------------------------Catie de Balmann

L 'Arbre en progression depuis 2001.

 

larbre-le-plus-haut.jpeg

2001, Gérone, à la fondation Espais.

 

Arbre.jpg

En écho, face à la place sans arbre, Arbre (2001) fonctionne comme un portemanteau en deux parties. La base est confectionnée à partir de matières résiduelles générées par la promotion et la diffusion d'événements culturels : les cartes, les diptyques, les articles, les fragments de catalogues, etc. C'est-à-dire tout le matériel qui, une fois lu, ne sert plus ou dans le meilleur des cas, se retrouve sur les rayons des bibliothèques ou dans les centres de documentation pour devenir la banque de données qui construit l'histoire. Si cette partie d'accumulation fait référence à un bagage artistique et biographique, la partie supérieure, tout comme l'arbre, sera la partie vivante, celle qui s'élève. Elle se compose de vestes, de manteaux, de vêtements qui nous parlent de personnes... L'arbre deviendra donc de plus en plus grand et de plus en plus vivant à mesure que des vêtements seront ajoutés. Ce climat détendu et familier qu'il crée, est un peu celui que l'on ressent en rentrant chez soi, en suivant le rituel : quitter la veste, la suspendre et se sentir suffisamment à l'aise pour commencer à jouir de son espace.                                                          Extrait du texte Joyeux anniversaire de Marta Pol i Rigau


12arbre.jpg

2012, Paris, à l'atelier.

10bureau720.jpg

 

p1010407.jpg

 

 






 







 Photographies et pièces plastiques : Catie de Balmann

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×